Le Ciné-Club François Truffaut de l’Avallonnais

Le cinéma a beaucoup plus d’imagination que nous !

Hommage à Bertrand Tavernier

Président d’honneur du ciné-club

Publié par Jean-Marie Barbaro, Le Président

Le mardi 30 mars 2021

Bertrand Tavernier et le Ciné-club François Truffaut de l’Avallonnais

« Un film sans fin »


Tout commence en 1988 (5ème année du ciné-club)
Un jeune homme, sur les trottoirs parisiens, croise un grand monsieur qu’il reconnaît et sans filtre, l’interpelle : »Monsieur Tavernier, je viens de voir votre dernier film, « Autour de minuit ». Vous faites des progrès ! »
Ce jeune s’appelle Fabrice Barbaro et, lycéen avallonnais, il a contribué à la création du Ciné-club.
Quelques mois plus tard, lui et son père sont invités chez Bertrand Tavernier et lui proposent de venir présenter au ciné-club « La mort en direct »
« Incroyable, c’est le seul de mes films dont je détiens les droits ! »
Le 29 mars 1998, la salle du cinéma Vauban est pleine ! Tavernier à Avallon ? Pourquoi ?
« J’ai eu envie de rencontrer des personnes qui se battent pour le cinéma, envie de les défendre. Il faudrait des gens comme vous dans toutes les villes »
Devenu Président d’honneur du ciné-club, Bertrand reviendra en 1991 pour « La vie et rien d’autre » et « Daddy Nostalgie » en séance double.
A la Fête du centenaire du cinéma, le film de son choix sera « Douce » de Claude Autan-Lara, avec la réplique célèbre de la Comtesse(Marguerite Moreno) « Ces salauds de pauvres ! ». C’était le 5 mars 1996.

Enfin, ce sera les 20 ans du ciné-club et Bertrand reviendra pour son film
 » Laissez-Passer ».
A cette occasion, il déclare à la Presse locale : »Avec le ciné-club d’Avallon, il y a un échange, un plaisir. Ici, le public est curieux, passionné. »
Notre président d’honneur est parti, mais il reste pour toujours sur nos écrans et dans nos cœurs !
J.Marie BARBARO.